Domaine viticole Pech André

Le Domaine du Pech d’André

Mireille et Philippe vous accueillent toute l’année au Domaine du Pech d’André

Avec pour slogan : "Des vins de terroir à l’âme rurale et joyeuse ! "

Dans un paysage typique du Minervois, à Azillanet, à seulement 5 minute du camping, suivez l’allée des oliviers centenaires et vous arriverez au Pech. Depuis 1701, dix générations de la famille d’André cultivent ce lieu au naturel dans l’expression de son terroir.

Pour les vendanges et la vinification, se mêlent savoir-faire ancestral et recherche permanente de l’expression la plus juste de notre terroir, le domaine est d’ailleurs labialisé "bio", pour élaborer dans leur cave traditionnelle une gamme complète de vins élégants et aromatiques, que vous retrouverez au bar et à l’épicerie du camping.

Le vignoble du Pech, orienté vers le Sud, avec ses sols issus de calcaires tertiaires composés de grès et de marnes, convient par excellence à la culture de la vigne.
Ce terroir du Minervois dit « des Mourels » est l’un des plus précoces et des plus chauds du Minervois, entre les Causses et la Serre d’Oupia qui culmine à près de 300 m d’altitude.

Depuis des générations, ils ont choisi d’y cultiver des cépages uniquement méditerranéens…
des cépages qui côtoient la sècheresse car les pluies sont faibles et les températures très élevées en été.

Le vignoble, dit jardiné, a été planté entre les garrigues, aux endroits où l’enracinement de la vigne était possible. Ainsi, sur les 40 hectares du domaine, le vignoble s’étend sur 28 hectares dont 19 en AOC Minervois.

Les cépages du Domaine :
Bourboulenc, Clairette et Maccabeo pour les vins blancs.
Carignan, Syrah, Grenache, Cinsault, Picpoul Noir et surtout de magnifiques Mourvèdre… mais aussi d’Alicante et d’Aramon de 1953.

Chaque parcelle, selon son caractère, transmet la force de cette terre.
Elle donne des fruits qui parlent surtout de l’air : du Cers, vent du nord-ouest froid, sec et souvent si violent qui domine, tandis que le Marin, le vent de la Méditerranée, leur porte l’humidité des rivages qui fait si bien murir le Mourvèdre…

Photos